Orange : une épargne salariale atypique

par Hélène Marcy et Patrice Brunet le 04/02/2014

Catégories: Nos analyses | Tags: , , , , | Permalink | Commentaires fermés sur Orange : une épargne salariale atypique

La comparaison du dernier rapport de gestion d’Amundi pour les conseils de surveillance d’Orange (au 31/12/2013) et des statistiques nationales de l’Association Française de Gestion (au 30/06/2013) permet de situer l’épargne et l’actionnariat salariés de notre Groupe.

PEG : répartition par types de fonds

Le Plan Épargne Groupe (PEG) d’Orange rassemble 2 milliards d’euros répartis entre 148 000 porteurs, et représente environ 2% des PEG français (qui totalisent près de 100 milliards d’euros). La détention moyenne par porteur est plus élevée chez Orange (13 750 €) que dans l’ensemble des entreprises françaises (8 216 €). Les personnels d’Orange détiennent une proportion d’actions de leur propre entreprise supérieure à la moyenne.

L’analyse des sources de versement met en évidence la faiblesse des abondements de l’entreprise (qui représentent 16% des versements PEG dans les chiffres nationaux, seulement 4% chez Orange), et des versements volontaires (qui s’élèvent à 15% des versements au niveau national, seulement 2% chez Orange).

Souce des versements dans le PEG d'Orange

En 2013, les personnels d’Orange ont retiré davantage d’argent de leur PEG (266 millions d’euros) qu’ils n’en ont versé (209 millions d’euros). La mesure gouvernementale de déblocage exceptionnel a engendré 32 millions d’euros de retraits, un peu plus de 6% des montants déblocables au titre de cette mesure.

Le niveau global des encours dépend à la fois du niveau de versement des salariés, des marchés financiers, qui peuvent générer la hausse ou la baisse de valeur des actifs placés, et de la qualité de gestion des fonds, qui peuvent limiter (ou pas) les risques de marché. Sur le PEG, la courbe de l’AFG montre des accidents marqués en 2008 et 2011.

Avec un peu plus de 750 millions d’encours, le PERCO du Groupe Orange représente 10 % des PERCO français, qui s’élèvent à 7,7 milliards d’euros. 84 000 porteurs détiennent en moyenne 8 950 € dans le PERCO d’Orange, contre 5 230 € de moyenne nationale selon l’AFG.

Source des versements dans le Perco d'Orange

L’abondement de l’entreprise, nettement plus significatif sur le PERCO (Plan d’Épargne pour la Retraite Collectif) que sur le PEG, constitue de ce fait une source importante de versement, un peu supérieure à la moyenne nationale de 32%. Les versements volontaires restent très inférieurs à la moyenne nationale de 18%. Les personnels d’Orange ont versé davantage dans leur PERCO en 2013 (159 millions d’euros) qu’ils n’en ont retiré (86 millions d’euros), ce qui apparaît cohérent avec l’horizon de placement du PERCO, dédié à la retraite.

Les commentaires sont fermés pour ce billet.