Débouclage de l’ORP Orange Ambition 2016

par Hélène Marcy le 01/04/2021

Catégories: En pratique | Tags: , | Permalink | 7 commentaires

Image par Gerd Altmann de Pixabay

Les actions souscrites dans le cadre de l’Offre Réservée aux Personnels (ORP) Orange Ambition 2016 seront disponibles à partir du 31 mai 2021.

11,5 millions d’actions avaient été proposées aux personnels français (Orange SA et filiales adhérentes au PEG d’Orange) et aux salariés de 29 pays, dans des conditions adaptées aux législations locales, ainsi qu’aux retraités détenant encore des avoirs dans le PEG (avec uniquement le bénéfice de la décote de 20% pour ces derniers). Au total, 45 300 personnes ont souscrit à cette opération, dont 39 000 personnels actifs en France et 3 000 retraités.

Cap’Orange Garanti 2016 : faites votre choix avant le 30 avril 2021

Vous pouviez souscrire à cette offre pour 128 actions au maximum + 32 actions offertes (abondement employeur, uniquement pour les personnels en activité au moment de la souscription) avec la garantie de récupérer 100% de la mise de départ (apport personnel + abondement en actions gratuites) + 1,58 fois la hausse moyenne protégée de l’action par rapport au prix de référence non décoté (14,89 €), sans rendement minimum garanti.

En contrepartie, pendant toute la période de blocage dans le PEG (5 ans), la banque conservait les dividendes et les éventuelles plus-values de cours au-delà de la hausse moyenne protégée

Comment calculer vos gains ?

La simulation ci-dessous est basée sur la valeur mensuelle de l’action à fin février 2021. Dans la mesure où il est peu probable que le cours de l’action Orange dépasse 14,92 € avant le 31 mai 2021, les hypothèses de gain ci-dessous seront vraisemblablement réalisées.

Calcul de la valeur liquidative des parts

Calcul du gain maximal

Vous avez jusqu’au 30 avril 2021 pour choisir comment disposer de vos parts

Vous pouvez :

  • Demander le paiement en cash (déduction faite des contributions sociales de 17,2% sur les plus-values réalisées), en tout ou partie ;
  • Répartir votre épargne vers les fonds du PEG d’Orange Evolutis, Equilibris, Dynamis Solidaire et/ou Orange Actions Classique (parts C ou D).

Si vous détenez des parts du compartiment Cap’Orange Garanti 2016, vous avez reçu un courriel d’Amundi. Vos choix sont à exprimer sur le site d’Amundi d’ici le 30 avril 2021, avec vos identifiants personnels de connexion (votre numéro de compte vous est rappelé dans le courriel d’Amundi).

Les opérations seront réalisées à partir de la disponibilité des fonds, soit le 31 mai 2021. A compter de cette date, la garantie disparaît, et vos avoirs se comporteront selon les caractéristiques du ou des fonds au sein desquels vous les aurez répartis.

En l’absence de choix, que se passe-t-il ?

En l’absence de réponse de votre part avant le 30 avril 2021, votre épargne sera automatiquement investie en monétaire après le 31 mai 2021 jusqu’à sa fusion, le 7 juin 2021, vers le fonds Orange Actions Classique (parts C) du PEG

A cette date, votre épargne sera investie en actions Orange parts C :

  • Elle sera disponible.
  • Vous percevrez les dividendes éventuels. Par défaut, les actions sont en parts C comme « dividendes capitalisés », c’est-à-dire réinvestis en parts du fonds Orange Actions Classique.
  • Vous pourrez les basculer en parts D à tout moment si vous souhaitez percevoir les dividendes en cash. Dans ce cas, les dividendes sont soumis au prélèvement forfaitaire unique (12,8% d’impôts sur le revenu prélevés à la source + 17,2% de contributions sociales), qui sont directement soustraits des versements que vous percevrez.
  • Vous ne bénéficierez plus de la garantie.
  • Vous pourrez réorienter cette épargne vers d’autres fonds du PEG (lors de la prochaine période d’arbitrage), ou les transférer vers un fonds du PERCo (à tout moment).

A noter : pour procéder au débouclage d’Orange Ambition 2016, les opérations de remboursement seront suspendues entre le 4 et le 7 juin 2021, uniquement pour les avoirs issus d’Orange Ambition 2016 Garanti appartenant aux détenteurs qui n’ont pas exprimé de choix explicite avant le 30 avril 2021.

Cap’Orange Classique

Si vous avez souscrit à l’offre « classique », vous n’avez rien à faire de particulier : à compter du 31 mai 2021, ces parts intègrent le fond Orange Actions Classique et deviennent disponibles. Vous pourrez donc disposer de vos avoirs si vous en avez besoin, les laisser dans Orange Actions, les arbitrer vers un autre fonds du PEG (lors de la prochaine période d’arbitrage), ou les transférer vers un fonds du PERCo (à tout moment).

Si vous les laissez dans le compartiment Orange Actions Classique, le prix des parts continuera d’évoluer parallèlement au cours de l’action Orange sur les marchés boursiers.

Si vous souhaitez disposer de vos avoirs, vous paierez la contribution sociale (17,2% au maximum) sur les plus-values réalisées, sans impôt sur le revenu

Comment calculer vos gains ?

Vous pouvez comparer le prix de revient par action au moment où vous les avez souscrites avec le cours actuel de l’action Orange. Le tableau ci-dessous est basé sur le prix de souscription qui s’est appliqué en mai 2016.

Calcul du prix de souscription initial

Si l’on compare au cours de l’action Orange au 31/03/2021 de 10,51 €, seules les actions abondées (tranche 1 et tranche 2) offrent, à date, une plus-value sur le cours. La situation est bien sûr susceptible d’évoluer dans le temps.

A la valeur de l’action, il faut ajouter les dividendes reçus dans la période. Pour rappel, voici le montant des dividendes versés entre mai 2016 et mai 2021.

Dividendes versés pendant la période de blocage

Pendant la période de blocage, ces dividendes ont été capitalisés (parts C), c’est-à-dire réinvestis au fil de l’eau dans des parts du fonds et exonérés de toute fiscalité. A partir du 31 mai, vous pourrez les basculer en parts D si vous souhaitez percevoir les dividendes en cash. Dans ce cas, les dividendes sont soumis au prélèvement forfaitaire unique (12,8% d’impôts sur le revenu prélevés à la source + 17,2% de contributions sociales), qui sont directement soustraits des versements que vous percevrez.

Questions / réponses sur l’épargne et l’actionnariat salariés

par Hélène Marcy le 22/03/2021

Catégories: En pratique, L'action de l'ADEAS | Tags: , , | Permalink | 2 commentaires

Certaines questions revenant régulièrement dans les réunions d’échanges que nous vous proposons sur l’épargne et l’actionnariat salariés, vous y trouverez la réponse ici. Nous pourrons compléter ce Q/R au fil du temps : n’hésitez pas à nous poser vos questions en commentaire de ce billet, et si elles sont d’intérêt général, nous compléterons ce texte.

Vous pouvez aussi regarder la vidéo de notre intervention sur l’épargne et l’actionnariat de février dernier, qui donne le calendrier général de l’épargne et de l’actionnariat salariés pour 2021 et des repères clefs sur les dispositifs PEG et PERCo.

Concernant les demandes d’accompagnement personnel, contactez-nous via le formulaire de contact, sans oublier de nous communiquer les coordonnées auxquelles nous pouvons vous recontacter. Et si vous voulez être invités à nos prochaines réunion d’échange, abonnez-vous.

Image Gerd Altmann via Pixabay

Arbitrages et transferts entre fonds

Arbitrages de vos avoirs entre les fonds du PEG :

La CFE-CGC Orange et l’ADEAS demandent que ces arbitrages puissent se faire toute l’année. Pour le moment, la Direction d’Orange s’y refuse, mais nous reformulerons cette demande.

Arbitrages entre les parts C et les parts D du PEG Orange Actions

Les arbitrages entre parts C et parts D sont possibles à tout moment et sans frais au sein du PEG. Pour rappel :

  • Parts C = capitalisation des dividendes.
    Tous les dividendes versés sont réinvestis en parts du fonds Orange Actions.
    Pas d’impôt sur le revenu sur ces dividendes, mais uniquement prélèvements sociaux sur les plus-values (actuellement 17,2%) lors du déblocage des fonds.
  • Parts D = distribution des dividendes.
    Tous les dividendes vous sont versés en cash.
    Ces versements génèrent des frais de traitement une fois par an : 5 € si vous avez moins de 250 parts et 12 € au-delà.
    Ils sont soumis à impôt sur le revenu + prélèvements sociaux (Prélèvement Forfaitaire Unique (PFU) au taux forfaitaire de 12,8% + 17,2% de prélèvements sociaux = 30%)

Transferts du PEG vers le PERCo

  • Ils sont possibles à tout moment, même pour les avoirs PEG non disponibles, mais uniquement dans ce sens (on ne peut pas faire de transfert du PERCo vers le PEG). Il est donc possible de bénéficier de l’abondement pour versement dans le PEG puis, ultérieurement, de transférer les fonds vers le PERCo.
  • Vos avoirs, bloqués 5 ans dans le PEG, deviennent bloqués jusqu’à la retraite, sauf cas de déblocage anticipé (attention, moins nombreux pour le PERCo que pour le PEG)

Cas de déblocage anticipé

Cas de déblocage et fiches pratiques des démarches à faire pour obtenir vos fonds à consulter sur le site d’Amundi.

Choix de placement

Il n’y a pas, dans l’absolu, de « meilleur choix » de placement dans les différents fonds du PEG ou du PERCo. Vos choix sont personnels, et à effectuer en fonction de plusieurs critères, et notamment :

  • Votre aversion au risque,
  • Vos projets patrimoniaux, leur échéance (achat de la résidence principale par exemple), et le patrimoine dont vous disposez par ailleurs,
  • Votre horizon de placement.

Pour vous aider à faire le point :

A noter : les représentants de l’ADEAS et de la CFE-CGC Orange ne font pas de conseil de placement, car nous n’avons pas d’expertise en la matière. Nous vous informons exclusivement sur les dispositifs existants, la manière de tirer le meilleur parti des avantages offerts par les accords en vigueur au sein du Groupe Orange, et vous accompagnons pour vous guider dans vos démarches pour faire valoir vos droits si nécessaire.

Compte épargne temps (CET)

  • Orange répugne à payer le CET en numéraire, et en pratique, même si c’est permis par la loi, il faut négocier pour obtenir le paiement de son CET, soit lors d’un départ à la retraite, si pour des raisons de service dûment justifié par le manager, il n’est pas possible à la personne concernée de poser les congés correspondant avant son départ en retraite effectif, soit, avec l’aide de l’assistante sociale, dans des situations de difficultés financières
  • On peut actuellement verser 5 jours de CET par an dans son PERCo. La CFE-CGC demande que l’on puisse aller jusqu’à 10 jours par an, comme prévu par le droit du travail, mais aussi que le montant des parts variables soit intégré au calcul effectué pour monétiser ces jours de CET.

Épargne salariale dans les filiales du Groupe Orange

Toutes les filiales du Groupe Orange ne bénéficient pas de l’accord PERCo (liste des filiales adhérentes dans le dernier avenant Perco), ni des abondements.

La CFE-CGC Orange et l’ADEAS militent pour que les dispositions en vigueur au sein d’Orange SA soient étendues à toutes les filiales, pour des raisons d’équité évidentes, et demandons régulièrement l’ouverture de négociations à cet égard… mais encore faut-il que la Direction l’accepte.

Fonds fermés au sein du PERCo

Mise en place d’un PERCol

La CFE-CGC Orange et l’ADEAS la demandent, compte tenu de l’évolution favorable des règles fiscales attachées à ce nouveau dispositif, mis en place par la Loi Pacte. Une négociation sur l’épargne salariale est prévue au second semestre 2021 : nous en rendrons compte dans notre Lettre de l’Épargne et de l’Actionnariat salariés. Pour la recevoir par mail, abonnez-vous gratuitement.

ORP 2021

Il y aura bien une Offre Réservée aux Personnels en 2021.

Nous n’en connaissons pas encore tous les détails, qui sont en cours de validation par le Conseil d’administration d’Orange. Compte-tenu des délais de mise en œuvre d’une telle opération, dont le principe a été décidé en toute fin d’année, il n’était pas possible de la réaliser en début d’année, ou de l’associer au versement de la participation ou de l’intéressement. Elle aura lieu en principe entre septembre (présentation des choix possibles) et décembre 2021 (livraison des actions dans le PEG).

Dès que nous en connaîtrons les modalités définitives, nous éditerons une Lettre de l’Épargne et de l’actionnariat (LEA) dédiée, et organiserons des conférences d’échange pour répondre à vos questions. Pour y être invités, abonnez-vous gratuitement à nos publications.

La CFE-CGC Orange milite pour l’organisation d’ORP (Offre Réservée aux Personnels pour acheter des actions Orange à des conditions avantageuses) ou d’AGA (Attribution Gratuite d’Actions) chaque année, mais il n’y a aucune obligation légale à le faire. Nous les réclamons chaque année, car même si le cours de l’action stagne actuellement, les conditions proposées permettent toujours un gain intéressant pour les personnels, et augmente leurs droits de vote en Assemblée générale des actionnaires.

Participation & Intéressement

  • Toutes les règles de calcul et d’attribution pour les versements intervenant en 2021 sont rappelés dans notre LEA #1/2021 pour les personnels de la maison mère concernant l’intéressement, de tous les personnels France concernant la participation. L’intéressement dans les filiales sera présenté dans notre prochaine LEA. Pour la recevoir par mail, abonnez-vous gratuitement.
  • Participation & intéressement après un congé sabbatique : le congé sabbatique est une suspension du contrat de travail. Il n’y a donc pas de versement d’intéressement et de participation pour les périodes correspondant au congé sabbatique.
  • Versement de la participation en cas de changement de poste en cours d’année au sein du Groupe en France : en principe, toutes les sociétés du Groupe détenues à + de 50% entrent dans l’accord de participation du Groupe. Une telle mobilité ne doit donc pas affecter le versement de la participation pour le salarié concerné.

Retraités

Voir aussi notre guide de préparation de la retraite.

Conservation PEG et/ou PERCo après le départ en retraite

  • Il est tout à fait possible de conserver vos avoir au sein du PEG et du PERCo après votre départ en retraite.
  • Tant que vous avez au moins une action dans le PEG Orange Actions, les frais de tenue de compte sont payés par l’entreprise en ce qui concerne le PEG. Les frais du PERCo sont intégrés dans le prix des parts que vous détenez.
  • Les fonds du PERCo deviennent immédiatement disponibles. Le choix de la sortie en rente ou en capital s’effectue à partir du moment où vous êtes en retraite. Les modalités pratiques sont explicitées sur anoo. Si vous optez pour la sortie en capital, vous pouvez faire autant de demandes de déblocage que souhaité, tant qu’il reste des fonds sur le PERCo.
  • Le départ à la retraite étant un cas de cessation du contrat de travail, vous pouvez également débloquer votre PEG, mais ce motif de déblocage ne peut être utilisé qu’une seule fois, pour tout ou partie de vos avoirs.  

Abondements

  • Il n’y a plus d’abondement de l’employeur pour les personnels en retraite ou ayant quitté l’entreprise, qu’il s’agisse des versements dans le PEG et le PERCo ou des Offres réservées aux personnels. Pour ces dernières, les retraités bénéficient cependant de la décote sur le prix des actions. Il s’agit de dispositions légales, non spécifiques à Orange : les abondements de l’employeur supposent l’existence d’un contrat de travail en cours de validité.

Épargne & Actionnariat salariés du Groupe Orange – repères 2021

par Hélène Marcy le 22/03/2021

Catégories: En pratique | Tags: | Permalink | 0 commentaire

Exceptionnellement, la CFE-CGC et l’ADEAS vous partagent l’intervention faite en février 2021 à destination de nos adhérents sur l’épargne et l’actionnariat salariés.

Vous y trouverez :

  • un calendrier des grandes échéances 2021
    (attention : sur l’ORP, le calendrier est maintenant connu, elle se déroulera de septembre à décembre 2021),
  • ce que nous savons de manière certaine sur l’Offre Réservée aux Personnels (ORP) prévue en 2021
    (modalités détaillées à venir, elles sont en cours de validation par le Conseil d’administration d’Orange),
  • des repères pratiques pour utiliser au mieux le PEG et le PERCo d’Orange,
  • l’action de l’ADEAS (Association pour la Défense de l’Epargne et de l’Actionnariat des Salariés du Groupe Orange), qui défend vos droits et vous informe sur ces thématiques.

Bon visionnage.

Semaine de l’épargne salariale jusqu’au 29 mars 2021

par Hélène Marcy le 17/03/2021

Catégories: Revue de web | Tags: | Permalink | 0 commentaire

Si vous avez envie d’en savoir plus sur l’épargne salariale, c’est le bon moment : du 18 au 29 mars, une série de webinaires vous permet d’approfondir vos connaissances, notamment sur l’épargne durable et la manière de gérer son épargne en contexte incertain : des sujets d’actualité.

Vous trouverez également sur le site de La Semaine de l’Épargne Salariale de nombreuses ressources (vidéos et documents et FAQ) pour répondre à toutes vos interrogations sur le sujet.

Et s’il vous reste encore des questions, n’hésitez pas à vous abonner à nos publications, ou mieux encore à rejoindre l’ADEAS, pour bénéficier d’une information privilégiée sur l’épargne et l’actionnariat salariés au sein du Groupe Orange.

Lettre de l’Epargne et de l’Actionnariat Salariés #1/2021 – Résultats 2020 – Participation, Intéressement, Abondements

par Hélène Marcy le 13/03/2021

Catégories: Lettre d'information | Tags: , , , | Permalink | 0 commentaire

Retrouvez dans ce numéro notre analyse des résultats 2020, la participation versée au titre de ces résultats à la quasi totalité des personnels France (maison mère et filiales), l’intéressement versé à Orange SA (l’intéressement dans les filiales sera traité dans le prochain numéro), et les abondements possibles en 2021.

La lettre en pdf : lea_t12021_def.pdf

Au sommaire

Vous avez des questions sur cette lettre ?

Nous vous proposons un questions / réponses avec nos experts de l’épargne et de l’actionnariat salariés
jeudi 18 mars 2021 – 13h30 /14h30
Cliquer sur la date pour enregistrer le RDV et ses coordonnées dans votre agenda.

Intéressement et participation versés en 2021 au titre des résultats 2020

par Hélène Marcy le 19/02/2021

Catégories: En pratique | Tags: , | Permalink | 0 commentaire

Après publication des résultats 2020 hier, voici les montants de participation (pour Orange SA et les filiales adhérentes à l’accord de participation) et d’intéressement (pour Orange SA) qui seront versés cette année, fin avril pour la participation, fin mai pour l’intéressement.

Le montant global est en légère baisse par rapport au total intéressement & participation versée en 2020.

Analyses et modalités disponibles pour toucher vos primes à suivre dans notre Lettre de l’épargne et de l’actionnariat. Pour la recevoir par mail, abonnez-vous, c’est gratuit.

3 périodes d’arbitrage du PEG Orange en 2021

par Hélène Marcy le 01/02/2021

Catégories: En pratique | Tags: , | Permalink | Commentaires fermés sur 3 périodes d’arbitrage du PEG Orange en 2021

Image Ditto Shafarnahariy via Pixabay

Pour celles et ceux qui veulent anticiper, les 3 périodes d’arbitrage définies pour l’année 2021 sont :

  • du 1er au 14 mars inclus
  • du 25 mai au 7 juin inclus
  • du 13 au 26 septembre inclus (date prévisionnelle)

Pour recevoir une alerte par mail à chaque période d’arbitrage, rien de plus simple : abonnez-vous gratuitement aux publications de l’épargne et de l’actionnariat salariés.

Si vous avez des fonds dans le PEG (plan épargne Groupe), l’arbitrage est possible entre les fonds suivants :

  • Compartiment Orange Actions Classique du fonds Orange Actions (parts C & D)
  • Dynamis Solidaire
  • EvolutisŸ
  • EquilibrisŸ
  • Cap’Orange Classique (uniquement en sortie)
  • Solocal Actions (uniquement en sortie).

L’arbitrage vous permet de déplacer vos avoirs à l’intérieur du PEG

Chaque fonds est composé de différents types de titres, correspondant à un niveau de risque théorique différent, et/ou à un profil d’épargne spécifique. Vous avez le choix des fonds dans lesquels vous souhaitez placer vos avoirs, et vous pouvez modifier ce choix au fil du temps,  uniquement pendant les périodes d’arbitrage (3 fois / an).

Cela vous permet de mieux faire coller votre épargne salariale à vos projets :

  • diversifier votre épargne sur un plus grand nombre de fonds pour répartir les risques
  • sécuriser votre épargne (préserver les plus-values réalisées), en particulier si vous avez un projet de déblocage à court terme, par exemple pour financer un projet immobilier
  • conserver des fonds disponibles pour les avoir à disposition en cas de pépin imprévu

A savoir : l’arbitrage ne constitue pas une sortie anticipée du PEG. Les avoirs arbitrés conservent les mêmes échéances de disponibilité.

Comment procéder ?

Lorsque vous faites un arbitrage, vous donnez une instruction de vente de tout ou partie des parts d’un fonds du PEG. Le produit de cette vente est ensuite réinvesti dans le fonds choisi où de nouvelles parts sont créées.

L’opération est à réaliser sur le site Amundi via votre espace personnel, rubrique « Agir sur mon épargne / arbitrage ».

L’application ne vous permet de saisir que les opérations autorisées par la réglementation : si vous ne voyez pas apparaître certains de vos avoirs dans la liste des supports proposés pour saisir une demande, c’est que les avoirs en question ne sont pas éligibles à cette opération. Notamment, l’épargne des compartiments Cap’Orange Classique et Cap’Orange Garanti 2016 n’est ni arbitrable, ni transférable vers le PERCO, pendant toute sa période d’indisponibilité (le débouclage interviendra le 31 mai 2021 et vous pourrez formuler vos choix du 29 mars au 30 avril ).

Délais d’opérations

Seuil conditionnel

Si vous vendez des parts des fonds Orange Actions et Solocal Actions (et uniquement ceux-là), pour les transférer vers un autre fonds, vous pouvez définir un seuil conditionnel pour que la transaction s’effectue.

Concrètement, vous fixez un cours « plancher » pour l’action concernée. Votre opération sera exécutée dès lors que le cours d’ouverture de l’action aura atteint ou dépassé ce cours plancher. Tant que ce cours n’est pas atteint, votre opération n’est pas réalisée. S’il n’est pas atteint le lendemain de la fin de période d’arbitrage, l’ordre est annulé.

Combien ça coûte ?

L’arbitrage est gratuit pour vous, il est pris en charge par l’entreprise.

Fiscalité

Vous n’avez rien à déclarer au moment de l’arbitrage ou du transfert, car ce n’est pas une cession au sens fiscal du terme.

Les plus ou moins-values réalisées dans le support source sont reportées sur le support vers lesquelles les sommes sont arbitrées. Les prélèvements sociaux (calculés sur la somme des plus ou moins-values) sont soustraits automatiquement au moment du remboursement des fonds.

Autres opérations possibles à tout moment via le site Amundi

  • Orange Actions, Cap’Orange : faire un arbitrage entre les parts C (dites de Capitalisation = les dividendes sont réinvestis en part du fonds) et parts D (dites de Distribution = les dividendes sont versés en numéraire).
  • Transferts : transférer vos fonds du PEG vers le PERCO (Libre ou Piloté).
  • PERCO : effectuer un arbitrage entre les différents fonds au sein du PERCO Libre.

Bon à savoir : les parts C sont fiscalement plus avantageuses que les parts D

Pour toutes les actions Orange « classiques » détenues au sein du PEG, il est plus avantageux de les conserver en parts C (dites de Capitalisation) : les dividendes sont réinvestis en part du fonds, et bénéficient du régime fiscal du PEG, donc vous ne payez pas d’impôt dessus.
A contrario, les dividendes affectés aux parts D (dites de Distribution) vous sont versés en numéraire, après déduction du prélèvement forfaitaire unique (actuellement 12,8% d’impôts sur le revenu prélevés à la source + 17,2 % de prélèvements sociaux) et entrent dans votre revenu fiscal de l’année. Ces versements génèrent des frais de traitement une fois par an : 5 € si vous avez moins de 250 parts et 12 € au-delà.

Si vous avez besoin de cash, il peut être plus astucieux de capitaliser vos dividendes et de demander le remboursement d’avoirs disponibles dans votre PEG, qui sont exonérés d’impôt sur le revenu (ils ne sont assujettis qu’aux prélèvements sociaux).

Autres précisions fiscales sur le site d’Amundi.

Les liens sur le site d’Amundi nécessitent de s’identifier. Si vous avez égaré vos codes d’accès, une seule solution pour les récupérer, contacter la banque.

Nos revendications concernant l’arbitrage

Depuis plusieurs années, la CFE-CGC Orange et l’ADEAS demandent la possibilité de faire ses arbitrages PEG à tout moment, comme cela est proposé dans la plupart des entreprises. A l’heure actuelle, on peut déjà arbitrer tout au long de l’année sur le PERCo (libre) car les frais de gestion (arbitrages inclus) sont payés par le salarié. Ils sont réintégrés dans le calcul de la valeur liquidative de chaque support de placement.

Seul le PEG fait l’objet de restrictions. Argument officiel : la Direction ne veut pas de mouvements spéculatifs liés à l’action Orange, notamment lors des temps forts comme le versement des dividendes, déclenchement de l’abondement…

Nous continuons de porter cette demande et vous tiendrons au courant des évolutions sur ce point.

Amundi face à deux poids lourds pour racheter la gestion d’actifs de Société Générale

par Hélène Marcy le 22/01/2021

Catégories: Revue de web | Permalink | Commentaires fermés sur Amundi face à deux poids lourds pour racheter la gestion d’actifs de Société Générale

Image Kevin Schneider via Pixabay

Le partenaire historique de Société Générale affronte l’américain State Street et l’allemand DWS pour tenter de mettre la main sur Lyxor, la filiale de gestion d’actifs de la banque de la Défense, affirment des sources concordantes.

A lire dans Les Échos du 22 janvier 2021

Un peu de lecture pour celles et ceux qui s’intéressent au gestionnaire de l’épargne salariale du Groupe Orange.

Crèverons-nous les plafonds en 2021 ?

par Hélène Marcy le 18/01/2021

Catégories: En pratique | Tags: , , , | Permalink | Commentaires fermés sur Crèverons-nous les plafonds en 2021 ?

Image Manolo Franco viaPixabay

Sans doute pas, puisqu’il s’agit des plafonds légaux qui s’appliquent à partir du fameux « plafond annuel de la sécurité sociale », le PASS, actualisés par ERES, à qui nous empruntons son très pratique tableau et que nous remercions.

Pour notre part, nous ferons en sorte qu’Orange soit la plus généreuse possible en ce qui concerne les abondement PEG et PERCo, qui sont actuellement très loin d’atteindre les plafonds légaux (mis en orange dans le tableau).

Et nous vous souhaitons une année aussi lumineuse que ce plafond de cathédrale, en dépit du contexte incertain.

Plafond Annuel de la Sécurité Sociale (PASS)41 136 €
Plafond d’abondement périodique PERCO-PERCOI, PER entreprise (compartiment collectif, PERECO, PERCOL) (2% PASS)822,7 €
Plafond légal d’abondement PEE-PEI (8% PASS)3 290,8 €
Plafond légal d’abondement PEE en cas d’investissement en titres de l’entreprise (8% PASS x 1,8)5 923,5 €
Plafond légal d’abondement PERCO-PERCOI, PER entreprise (compartiment collectif, PERECO, PERCOL) (16% PASS)6 581,7 €
Plafond légal de versements volontaires annuels* aux PEE et PERCO
Pour les conjoints collaborateurs et les salariés ayant un contrat suspendu et n’ayant perçu aucune rémunération sur l’année de versement : 25% PASS*
Hors Participation, Intéressement, Abondement et transferts de jours
25% de la rémunération
10 284 €
Plafond individuel d’intéressement (75% PASS)30 852 €
Plafond individuel de participation (75% PASS)30 852 €
Plafond de salaire pris en compte pour la répartition de la participation (3 PASS)123 408 €
Plafond d’exonération sociale des cotisations/versements employeur obligatoires à un régime article 83 ou PER Entreprise (compartiment catégoriel) : dans la limite de 5 PASS, y inclus l’abondement PERCO / PER Entreprise
Pour les personnes touchant plus de 5 PASS
5% du salaire
10 284 €
Ex : Salaire de 250 000 € et 5% de cotisations, soit 12 500 € de cotisations/an
Exonération sociale dans la limite de 5 PASS = 10 284 €
de cotisations et 2 216 €
(12 500 € – 10 284 €) de cotisations soumises à charges.
Plafond d’exonération fiscale des cotisations/versements employeur et salarié obligatoires à un régime article 83 ou PER entreprise : dans la limite de 8 PASS, y inclus l’abondement PERCO/PER entreprise (compartiment collectif, PERCOL) et les transferts d’épargne temps
Pour les personnes touchant plus de 8 PASS
8% du salaire
26 327 €
Ex : Salaire de 350 000 € et 8% de cotisations, soit
28 000 € de cotisations/an Exonération fiscale dans la limite de 8 PASS = 26 327 € de cotisations et 1 673 €
(28 000 € – 26 327 €) de cotisations imposables.
Plafond individuel épargne retraite (Montant maximum de versement volontaire déductible du revenu) : 10% du revenu imposable avec un plancher de 1 PASS et un plafond de 8 PASS, y inclus abondement PERCO, PER entreprise (compartiment collectif PERCOL) versements PERP, Prefon ou équivalent, transferts de jours (épargne temps) vers PERCO, PER entreprise (compartiment collectif, PERCOL) ou article 83
 
Disponible retraite compris entre 4 113,6 € et 32 908,8 €*, report des soldes non utilisés possible sur 3 années
Plafond de versement d’actions gratuites (collectives) dans le PEE (7,5% PASS)3 085 €
*ces plafonds sont indexés sur le PASS N-1