Déblocage exceptionnel de l’épargne salariale : premiers bilans

par Hélène Marcy le 03/01/2023

Catégories: Revue de web | Tags: , | Permalink | 0 commentaire

Image Arek Socha via Pixabay

Le déblocage exceptionnel du PEG dans le cadre des mesures en faveur du pouvoir d’achat ?
Un flop, selon MoneyVox, un échec, selon BFM.

Les deux supports donnent des chiffres différents :

  • moins de 5% des salariés éligibles ont débloqué leur épargne selon MoneyVox, qui a interrogé Amundi et Natixis, les deux plus gros établissements teneurs de compte en France,
  • moins de 1% de l’épargne déblocable, selon BFM, dont les relevés ont été réalisés un peu plus tôt dans le mois de décembre.

BFM fait un raccourci en indiquant que c’est à cause d’un changement de règles en 2008 qui permet aux salariés de débloquer leur épargne immédiatement. La réalité est plus subtile :

  • depuis 2008, il est possible de choisir de toucher sa participation immédiatement (elle est dans ce cas soumise à l’impôt sur le revenu) ou de la verser dans un plan d’épargne salariale, avec possibilité pour l’employeur d’abonder les sommes épargnées (dispositif en place chez Orange) ;
  • l’intéressement, soumis à la mise en place d’un accord d’entreprise, a toujours pu être touché immédiatement (également soumis à l’IR) ou déposé dans un plan d’épargne salariale.

Il est cependant vrai que les salariés les moins aisés demandent en général le paiement immédiat de l’intéressement et de la participation. Quant à ceux qui ont les moyens d’épargner, ils étaient aussi conscients que ce n’était pas forcément le meilleur moment pour procéder à un déblocage, comme nous l’avions souligné dans notre premier article sur le sujet, ou disposaient déjà d’une épargne disponible, déblocable à tout moment sans aucune condition et avec les mêmes conditions fiscales.

MoneyVox souligne aussi qu’historiquement, aucune mesure de déblocage exceptionnel de l’épargne salariale n’a vraiment été couronnée de succès.

Et chez Orange ?

Nous avons demandé qu’Amundi nous fournisse les statistiques : nous ne manquerons pas de vous les partager dès que nous les aurons reçues et analysées.

Image Gerd Altmann via Pixabay

Et puisque c’est notre premier billet de l’année, nous en profitons pour vous souhaiter une bonne et heureuse année 2023. Qu’elle vous permette de réussir au mieux tous vos projets, personnels et professionnels.

Nous continuerons pour notre part de vous accompagner tout au long de l’année pour vous aider à tirer le meilleur parti possible de votre épargne salariale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *