Cession de 1,9% du capital d’Orange par la BPI : à quand l’ORP ?

par Hélène Marcy et Patrice Brunet le 01/10/2014

Catégories: L'action de l'ADEAS | Tags: , , , | Permalink | 1 commentaire

Suite à l’information délivrée ce matin par Les Echos, la CFE-CGC Orange et l’ADEAS écrivent au Ministre de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique pour lui demander quand interviendra l’offre réservée aux personnels (ORP) qui devrait lui être associée.

Les deux organisations renouvellent à cette occasion leur demande de suspension du dividende, supérieurs aux bénéfices depuis 2012.

Télécharger le fac similé du courrier en pdf :
pdfCourrier_CFE-CGC_E.Macron_Cession_capital_BPI_1octobre2014.pdf

Texte du courrier :

Objet : cession de 1,9% du capital d’Orange par la BPI

Monsieur le Ministre,

Nous avons bien noté l’annonce ce jour de la cession de 1,9% du capital d’Orange par la Banque Publique d’Investissement[1].

Nous ne pouvons que déplorer ce nouveau désengagement de l’Etat dans notre entreprise. Permettra-t-il la suspension du dividende (systématiquement supérieur au résultat net d’Orange depuis 2012)[2] que nous demandons depuis cette date ?

La loi no 96-660 du 26 juillet 1996, relative à la privatisation de France-Télécom, stipule que 10% des cessions de capital par l’Etat doivent être réservées aux personnels de l’entreprise.

Nous vous remercions de nous faire connaître quand et comment sera organisée l’Offre Réservée aux Personnels pour 0,2% du capital relative à cette opération.

Dans cette attente, nous vous prions d’agréer, Monsieur le Ministre, l’expression de notre très haute considération.


[1] http://bourse.lesechos.fr/infos-conseils-boursiers/infos-conseils-valeurs/infos/la-bpi-lance-la-cession-de-1-9-du-capital-d-orange-1002804.php

[2] http://www.cfecgc-orange.org/images/stories/documents/communiques_de_presse/CDP_2014/CdP_CFE-CGC-Orange_AG-actionnaires-et-dividendes_26mai2014.pdf

Un commentaire pour “Cession de 1,9% du capital d’Orange par la BPI : à quand l’ORP ?

  1. Pingback: ADEAS | L’Etat s’allège dans Orange et gagne 584 millions d’euros