Envie de vous former à la gestion de placements ?

par Hélène Marcy le 05/11/2020

Catégories: En pratique | Tags: , | Permalink | 0 commentaire

Les web-conférences organisées par l’ADEAS avec Allianz pour mieux comprendre comment optimiser son épargne ont eu un vif succès. Si vous souhaitez recevoir une invitations pour de prochaines sessions, abonnez-vous à nos publications, dédiées aux personnels d’Orange.

Si vous avez envie d’aller plus loin, l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) et l’Institut National de la Consommation (INC) vous propose de suivre le MOOC « Comment gérer efficacement son épargne et ses placements ? »

C’est gratuit, sérieux, et ouvert aux inscriptions jusqu’au 16 novembre. De quoi occuper utilement les longues soirées de confinement.

Election du Conseil de surveillance Orange Actions : la C.F.T.C. s’associe à la liste CFE-CGC Orange soutenue par l’ADEAS

par Hélène Marcy le 05/11/2020

Catégories: En pratique, L'action de l'ADEAS | Tags: , | Permalink | 0 commentaire

Olga Iwogo vous dit pourquoi la CFTC s’associe à la liste CFE-CGC pour siéger au Conseil de surveillance de l’actionnariat salariés d’Orange.

La C.F.T.C. veut faire peser la voix des salariés dans la gouvernance d’Orange et augmenter leur part dans le capital de l’entreprise.

Élection du Conseil de surveillance Orange Actions du 30 novembre au 4 décembre :
Je choisis l’expertise #JevoteCFECGC_CFTC
#actionnariatsalariés #élection #orange

Développer l’actionnariat salariés pour peser sur la gouvernance

par Hélène Marcy le 04/11/2020

Catégories: En pratique, L'action de l'ADEAS | Tags: , | Permalink | 0 commentaire

L’actionnariat salariés, à quoi ça sert ?
Nicolas Triki vous dévoile ce que nous défendons au nom de tous les personnels actionnaires d’Orange.

Les représentants CFE-CGC Orange au Conseil de surveillance Orange Actions défendent l’intérêt collectif des personnels actionnaires sur le long terme.

Élection du Conseil de surveillance Orange Actions du 30 novembre au 4 décembre :
Je choisis l’expertise #JevoteCFECGC_CFTC
#actionnariatsalariés #élection #orange

Vous avez des actions Orange ? Du 30 novembre au 4 décembre, vous choisirez vos représentants au Conseil de surveillance du fonds Orange Actions

par Hélène Marcy le 30/10/2020

Catégories: En pratique, L'action de l'ADEAS | Tags: , | Permalink | 0 commentaire

election cs orange actions bd cfe cgc orange et cftc bulle1

Pour tout comprendre en quelques cases, suivez nos personnages ! Ils vous disent tout sur l’intérêt d’acheter des actions Orange en tant que personnel du Groupe, et comment vos droits de vote en AG des actionnaires sont mis en œuvre par vos représentants au sein du fonds.

Télécharger le pdf : Election Conseil de surveillance Orange Actions 2020 – bande dessinée

Please wait while flipbook is loading. For more related info, FAQs and issues please refer to DearFlip WordPress Flipbook Plugin Help documentation.

Lire la BD sur votre smartphone

Tout savoir sur cette élection

Vous pourrez suivre ici toutes nos publications à propos de cette élection, qui vous permettront de faire un choix éclairé : ce sont vos représentants au Conseil de surveillance du fonds Orange Actions qui votent en votre nom chaque année lors de l’AG des actionnaires.

Élection 2020 du Conseil de surveillance Orange Actions

par Hélène Marcy le 13/10/2020

Catégories: En pratique | Tags: , | Permalink | 2 commentaires

Si vous détenez des actions Orange dans le PEG Orange Actions, du 30 novembre au 4 décembre 2020, vous choisirez vos représentants dans le Conseil de surveillance de ce fonds.

Ces représentants exercent en votre nom les droits associés aux actions : ils votent les résolutions présentées en AG des actionnaires, et peuvent également proposer des résolutions alternatives pour peser sur la stratégie et la gouvernance du Groupe Orange.

Vos représentants CFE-CGC Orange & ADEAS pèsent également pour faire monter la part de capital détenue par les personnels d’Orange, pour que leur voix soit prise en compte dans les décisions stratégiques qui nous concernent tous, et qui peuvent être de grande importance, si par exemple des opérations de rapprochement avec un autre opérateur étaient envisagées dans le futur.

Pour cette élection, nous avons choisi de nous associer avec la C.F.T.C. Orange. Nous vous proposons de découvrir, en avant première, notre profession de foi commune et nos candidats & candidates pour cette élection.

Dans les prochaines semaines, vous retrouverez dans ces pages toutes nos explications sur les missions du Conseil de surveillance et les engagements des candidats de la liste CFE- CGC Orange & CFTC avec ADEAS.

Si vous souhaitez être invités à nos calls de décryptage, abonnez-vous gratuitement à nos publications.

Please wait while flipbook is loading. For more related info, FAQs and issues please refer to DearFlip WordPress Flipbook Plugin Help documentation.

Télécharger le pdf : Profession de foi_elections_conseil_surveillance_2020.pdf

Lettre de l’Épargne et de l’Actionnariat Salariés -#3/2020 – Résultats T2 – Intéressement 2021 – Recapitalisation SoLocal

par Hélène Marcy le 14/09/2020

Catégories: Lettre d'information | Tags: , , | Permalink | Commentaires fermés sur Lettre de l’Épargne et de l’Actionnariat Salariés -#3/2020 – Résultats T2 – Intéressement 2021 – Recapitalisation SoLocal

bannireleat32020

Retrouvez dans ce numéro notre analyse des résultats du T2 2020 et de la baisse du cours de l’action, la négociation de l’intéressement qui sera versé en 2021, un nouveau cas de déblocage de l’épargne salariale, la recapitalisation de SoLocal (ex PagesJaunes).

La lettre en pdf : Lettre de l’Epargne et de l’Actionnariat Salariés – #3/2020

Au sommaire :

Bonne lecture.

Patrick Drahi, prêt à racheter le solde d’Altice Europe et à le retirer de la Bourse

par Hélène Marcy le 11/09/2020

Catégories: Revue de web | Tags: , , | Permalink | Commentaires fermés sur Patrick Drahi, prêt à racheter le solde d’Altice Europe et à le retirer de la Bourse

Image MikesPhotos via Pixabay

Le PDG-fondateur va racheter le solde du capital de son groupe Altice Europe pour environ 2,5 milliards d’euros. Patrick Drahi prévoit ensuite de retirer le groupe de la Bourse.

[…]

En faisant d’Altice Europe un groupe 100 % privé, Patrick Drahi acte une rupture avec les marchés qui, selon lui, ne valorisent pas suffisamment son empire des télécoms et des médias.

A lire dans Les Échos du 14/09/2020

Nos commentaires :

Le constat sur la mauvaise valorisation des activités télécoms en Bourse est partagé par Stéphane Richard dans son interview à Bloomberg… mais les solutions envisagées sont radicalement différentes : l’un envisage de se libérer intégralement du joug des marchés en retirant son entreprise de la cotation (et les arguments ont du sens), l’autre prévoit au contraire de s’y assujettir davantage, en renforçant le niveau du dividende, au détriment de l’emploi…

Comme vous pourrez le lire dès la semaine prochaine dans notre Lettre de l’Épargne et de l’Actionnariat salariés, augmenter le dividende ne fera qu’affaiblir la valeur patrimoniale d’Orange, et continuera d’entraîner le cours de l’action vers le bas. Quant à la réduction des effectifs, inutile de dire que cette simple annonce coupe les jambes aux équipes, qui pourtant souhaitent toutes s’investir dans le développement de notre entreprise et rattraper le business qui n’a pas pu être réalisé pendant la période de confinement .

Pour une fois, on préfèrerait presque avoir le PDG de SFR…

Les femmes reçoivent moins d’actions ou de stock-options que les hommes

par Hélène Marcy le 24/08/2020

Catégories: Nos analyses, Revue de web | Tags: , , | Permalink | Commentaires fermés sur Les femmes reçoivent moins d’actions ou de stock-options que les hommes

Photo Christina @ wocintechchat.com via Unsplash

Aux États-Unis, pour chaque dollar gagné par un homme, une femme touche seulement 84 cents, soit 16% de moins. Mais une étude menée par la professeure de management Felice Klein et publiée le 16 juillet dans le Journal of Applied Psychology révèle que cette inégalité n’est que la partie émergée de l’iceberg.

Les scientifiques concluent en effet que non seulement les femmes sont moins payées à compétences et ancienneté égales, mais qu’elles ont également accès à moins d’opportunités d’investissement au sein de leurs entreprises.

A lire dans Slate.fr

L’analyse relatée dans cet article est basée sur une étude réalisée aux États-Unis. Les biais de genre qu’elle met en évidence existent très probablement en France aussi… et de fait, les inégalités se cumulent.

C’est vrai chez Orange aussi

Chez Orange, la distribution d’actions se fait selon 4 grandes modalités, dont une seule est strictement égalitaire :

  • Possibilité permanente pour les personnels d’acheter des actions Orange en bénéficiant d’un abondement de l’employeur, soit pour des achats volontaires, soit lors du placement de l’intéressement.
    Le montant de l’intéressement ou le cash disponible pour bénéficier de cet abondement est directement lié à la rémunération des personnels. Les femmes ayant en moyenne des salaires moins élevés que les hommes, elles bénéficient moins de cet avantage pourtant offert à toutes et tous
  • Offre Réservée aux Personnels, permettant d’acquérir des actions Orange à conditions préférentielles (décote et souvent actions gratuites).
    Là encore, le revenu disponible pour saisir ces opportunités est moins élevé en moyenne pour les femmes, qui en bénéficient donc moins.
  • Attribution Gratuite d’Actions.
    Ces opérations sont les seules à être parfaitement égalitaires, tout le monde recevant le même nombre d’actions. Malheureusement, les montants distribués sont très modestes (61 actions par personne lors de la dernière opération organisée dans l’entreprise)
  • Distributions annuelles d’actions dites « de performance » (en fait l’équivalent des stock-options) au travers du LTIP (Long Term Incentive Plan = plan de motivation à long terme) dédiées aux top management.
    Ici, c’est la place occupée par les femmes dans le top management de l’entreprise (mandataires sociaux, membres du COMEX, cadres « leaders » et « executives ») qui conditionne leur accès à ces plans très généreux… et on sait que les femmes ne font pas jeu égal avec les hommes sur ces postes.

Cette rapide analyse met en évidence la nécessité de travailler sur l’égalité professionnelle entre les hommes et les femmes sur tous les plans, tous les sujets étant imbriqués et se traduisant in fine par une situation économique moins favorable aux femmes, y compris en matière d’actionnariat salariés.

L’ADEAS et la CFE-CGC Orange se battent sur l’ensemble de ces thèmes, qui constituent des batailles au long cours, où il faut à la fois travailler sur des critères statistiques, mais aussi sur les perceptions susceptibles de générer des « biais de genre » dans l’ensemble de la société, et qui font par exemple que les femmes postulent moins que les hommes sur des postes techniques ou à haute responsabilité.

En matière d’actionnariat salariés, faire entrer largement les femmes au Conseil de Surveillance du fonds Orange Actions fait partie des moyens pour :

  • améliorer la prise en compte de la parole des femmes sur l’actionnariat salariés, les questions économiques et la gouvernance de l’entreprise, tous ces sujets étant traités au sein du Conseil de Surveillance ;
  • favoriser la mise en place de chantiers de réflexion pour identifier les mécanismes pertinents pour permettre aux femmes de mieux bénéficier des dispositifs d’actionnariat salariés ;
  • faire évoluer la représentation symbolique, utile pour que la société dans son entier prenne pleinement conscience que les femmes ont toute leur place sur ces thématiques économiques, et doivent bénéficier des mêmes avantages que les hommes en la matière.

C’est pourquoi nous voulons présenter des listes mixtes lors du renouvellement du Conseil de Surveillance Orange Actions en novembre prochain. Nous aurons l’occasion d’y revenir.

Baromètre 2020 de l’actionnariat salarié : succès du dispositif notamment chez les ETI

par Hélène Marcy le 05/08/2020

Catégories: Nos analyses, Revue de web | Tags: , | Permalink | Commentaires fermés sur Baromètre 2020 de l’actionnariat salarié : succès du dispositif notamment chez les ETI

Amundi, 1er gestionnaire de fonds français, et gestionnaire des fonds de l’épargne salariale chez Orange, a publié son baromètre 2020 de l’actionnariat salarié, dont vous pouvez retrouver la synthèse et télécharger la présentation.

Même si, comme l’indique aussi le baromètre de la FEAS (Fédération Européenne de l’Actionnariat Salariés), la France est championne de l’actionnariat salariés en Europe, une seule entreprise du CAC40 (Bouygues) a mis plus de 10% du capital de son entreprise entre les mains de ses salariés. Nous souhaitons qu’Orange devienne rapidement numéro deux de ce palmarès (à retrouver page 28 de la présentation), et nous militons activement pour que la Direction de notre entreprise tienne ses promesses en la matière : un actionnariat salariés fort est un gage de stabilité pour l’entreprise, tandis que l’association des personnels à la définition de la stratégie offre de meilleures performances sur le long terme, grâce notamment à une meilleure adhésion des équipes à la stratégie mise en place.

L’étude d’Amundi scrute les leviers mis en œuvre pour faciliter l’adhésion des salariés aux offres réservées aux personnels (page 13 et suivantes) : l’occasion de revisiter toutes les solutions possibles pour que tous les personnels qui le souhaitent puissent accéder aux prochaines opérations qui seront réalisées chez Orange… le plus tôt possible !!