Résultats 2019 : quel impact sur l’intéressement, la participation, et l’AGA Orange Vision 2020 ?

par Hélène Marcy le 13/02/2020

Catégories: En pratique, Nos analyses | Tags: , , | Permalink | 4 commentaires

Image Nattanan Kanchanaprat via Pixabay

La croissance annoncée des résultats…

Les résultats 2019 du Groupe Orange sont annoncés comme « solides » et « en croissance ». Le dividende est maintenu à 0,70€ par action, qui devient le « nouveau plancher » pour la durée du plan stratégique « Engage2025 ». Pour l’exercice 2019, il est inférieur au résultat net par action. Ouf !

Cependant, les résultats France sont en repli de 0,3%, en dépit de performances commerciales « record » sur la Fibre, de la baisse du « churn » sur le mobile (nous fidélisons de mieux en mieux nos clients), et de l’augmentation du CA facturé à nos clients, le tout avec un effectif en baisse (environ -4% sur 2019 en France). 

Les résultats deviennent cependant de plus en plus difficiles à décrypter, et nous renseignent de moins en moins  sur la capacité opérationnelle de l’entreprise à créer de la valeur dans la durée :

  • changements constants de normes financières, de plus en plus éloignées de la réalité perceptible ;
  • plans d’économies difficiles à évaluer, mais régulièrement renouvelés à chaque présentation financière ou stratégique ;
  • opérations financières incompréhensibles pour les non spécialistes, visant notamment à transformer les investissements (CAPEX) en frais de fonctionnement (OPEX) pour satisfaire les marchés financiers.

… ne se répercute pas sur la rétribution collective !

L’attribution d’actions gratuites (AGA) Orange Vision 2020

Pour tous les personnels du Groupe en France, filiales incluses (voir l’accord dans anoo).

L’attribution de 73 actions gratuites à chaque membre du personnel était soumis à l’atteinte d’objectifs financiers définis pour les 3 exercices 2017, 2018, 2019, sur les 2 indicateurs suivants : cash-flow organique (trésorerie) et EBITDA ajusté (qui devient EBITDAaL dans les nouvelles normes comptables).

En 2019, l’objectif est atteint sur les 2 indicateurs. 5/6ème de l’objectif global étant atteint, nous percevrons chacun 5/6ème des actions prévues, soit 61 actions par personne. Elles seront mises à disposition à partir du 1er avril 2020. Par défaut, elles sont livrées au nominatif pur sur votre compte BNP Paribas et disponibles immédiatement. Suite à la demande expresse de la CFE-CGC Orange, vous pourrez choisir de les toucher dans le fonds Orange Actions du PEG d’Orange : en contrepartie d’un blocage pendant 5 ans, la fiscalité est plus avantageuse.

Vous avez dit équité ?

En même temps que cette AGA pour l’ensemble des personnels du Groupe, la Direction avait également mis en place un plan d’attribution d’actions de performance dédié à environ 1 000 cadres dirigeants du Groupe ainsi qu’aux mandataires sociaux, dont nous avions vivement critiqué les principes : il est globalement 20 fois plus généreux que l’AGA pour tous (que les 1000 privilégiés touchent aussi). Si la non atteinte de l’objectif de cash-flow organique en 2018 a également affecté ce plan, les objectifs comportaient 5 indicateurs complémentaires, dont l’atteinte partielle permet à ces 1 000 dirigeants de toucher 5/6ème des actions + un bonus de 3%.

La participation

Pour la majeure partie des personnels du Groupe en France (voir liste des filiales en annexe 1 de l’accord disponible sur anoo).

La réserve de participation prévue dans l’accord correspond à 4% du résultat d’exploitation, répartie pour 80% au prorata du salaire, et pour 20% au prorata du temps de présence sur l’année considérée. Elle se monte à 146 M€ pour l’exercice 2019, poursuivant inexorablement sa baisse globale. La baisse concomitante des effectifs permet seule de préserver les montants individuels.

L’intéressement

Pour les personnels Orange SA (voir accord d’intéressement + avenant 2018-2020 à l’accord dans anoo). Les filiales disposant d’un accord d’intéressement ont des règles d’attribution différentes : nous y reviendrons dans une prochaine Lettre de l’épargne et de l’actionnariat salariés.

Trois indicateurs entrent dans le calcul du montant de l’enveloppe à répartir entre les personnels d’Orange S.A. : la performance financière opérationnelle pour 60 %, la qualité du service vue du client pour 30 % et la maîtrise de la consommation d’énergie électrique pour 10 %.

La masse globale d’intéressement est plafonnée à 5% de la masse salariale. Pour l’exercice 2019, le taux de réalisation des objectifs permet d’atteindre 4,70% de la masse salariale, pour un montant total de 191 M€, supérieur à celui de 2018. Cette hausse, combinée à la baisse des effectifs, permet de maintenir un niveau d’intéressement individuel  égal ou très légèrement supérieur au total intéressement + intéressement exceptionnel distribué au titre de l’exercice 2018. La Direction s’affranchit donc d’un intéressement exceptionnel cette année.

Montant de l’intéressement et de la participation pour les personnels d’Orange SA ayant travaillé à temps plein et sans absence au cours de l’exercice.

Vous pouvez faire une simulation individuelle sur anoo, pour l’intéressement, et pour la participation (munissez-vous de votre bulletin de salaire de décembre 2019).

Vous pourrez choisir comment percevoir votre participation en mars, et votre intéressement en avril, le versement s’effectuant chaque fois au moment de la paie du mois suivant l’expression de votre choix.

Notre analyse

Globalement, pas d’augmentation de la rétribution collective au titre de l’exercice 2019, et une attribution gratuite d’actions dont la valeur est amputée par le dévissage du cours de l’action Orange, qui ne se redresse pas depuis la présentation du plan « Engage2025 » aux analystes, lors de l’Investor day de décembre dernier.

En parallèle, la négociation en cours pour définir l’abondement pour versement dans le PERCo (Plan d’Epargne pour la Retraite Collectif) n’ouvre pour l’instant que des perspectives médiocres, en dépit de la pugnacité de nos négociateurs.

Nous attendons également que la Direction se montre plus généreuse lors de la Négociation Annuelle Obligatoire (NAO) sur les salaires, qui cette année embarque la « prime Macron ». Il est évidemment impossible de travailler toujours plus, les effectifs continuant de baisser, pour gagner  la même chose. Face à la difficulté croissante de notre entreprise à recruter les « talents » dont elle a besoin pour, notamment, développer nos activités dans les nouvelles technologies de l’IA, de la data, de la cybersécurité et des services intégrés pour les entreprises, il est urgent de réviser à la fois les modalités de travail (modes de management, bien-être au travail) et la récompense des efforts fournis, qui passe aussi par la rétribution.

Nous reviendrons plus en détail, avec des analyses complémentaires et des informations pratiques sur la manière de toucher ces rémunérations collectives, dans une prochaine Lettre de l’Épargne et de l’Actionnariat Salariés. Tous les personnels du Groupe Orange peuvent s’abonner gratuitement sur l’adresse mail de leur choix, pour la recevoir dès sa publication.

4 commentaires pour “Résultats 2019 : quel impact sur l’intéressement, la participation, et l’AGA Orange Vision 2020 ?