France Télécom : L’Etat doit choisir entre dividende et investissements

par Hélène Marcy et Patrice Brunet le 13/01/2012

Catégories: Nos analyses, Revue de web | Tags: , | Permalink | 4 commentaires

Commençons l’année par un mini-quizz. Qui donc a dit :

« Si l’Etat, qui est le principal actionnaire de France Télécom, souhaite que cet opérateur maintienne ses investissements à un haut niveau, il peut accepter une baisse du dividende: il a clairement un choix à faire. Ce serait un signal important »

Si vous pensez que c’est l’ADEAS ou la CFE-CGC/UNSA, vous n’avez pas tort : nous réclamons la baisse du dividende depuis 2009, et un balayage du tag « dividendes » sur ce blog vous permettra de vérifier que nous avons longuement insisté sur ce thème au fil des années.

Mais en ce début d’année 2012, c’est… Jean-Ludovic Silicani, Président de l’ARCEP, l’autorité de régulation des télécoms en France, qui a énoncé cette petite phrase dans un entretien publié dans Les Échos, et repris par Reuters.

2012 année de la raison ? Nous formulons tous nos vœux pour que ce soit le cas, et vous souhaitons à tous une belle et bonne année.

4 commentaires pour “France Télécom : L’Etat doit choisir entre dividende et investissements

  1. Pingback: Dogme de l’hyper concurrence + consumérisme = délocalisations et décroissance. @ Télécoms, Média & Pouvoir

  2. Pierre a dit :

    Et aujourd’hui Creelia nous ecrit pour qu’on se détermine sur ses fonds multiple 2007…que faire dans ce contexte ??

  3. Pingback: ADEAS ftgroup » Blog Archive » France Télécom condamné à réduire son dividende?

  4. Pingback: La folie Free, symbole d’une schizophrénie française @ Télécoms, Média & Pouvoir