Elections Cap’Orange : la CFE-CGC obtient la moitié des sièges électifs !

par Hélène Marcy et Patrice Brunet le 13/01/2015

Catégories: L'action de l'ADEAS | Tags: , , , , | Permalink | 3 commentaires

L’élection des représentants des porteurs de parts Cap’Orange vient de s’achever.

Vos nouveaux élus CFE-CGC au Conseil de Surveillance du fonds Cap’Orange
(Sébastien Crozier, Patrice Brunet, Valérie Carré, François Dechamps, élus titulaires, suppléés par Thierry Chatelier, Lionel Bouteille, Catherine Juncarol, Eric Picot)
remercient celles et ceux qui ont contribué au succès de notre liste,
en votant et/ou en faisant voter pour elle.

détail des votes

Face à la liste CFDT/FO et AASGO/ACSED, deux associations financées par la Direction, la liste CFE-CGC avec le soutien de l’ADEAS emporte 4 sièges sur 8 avec près de 45% des suffrages exprimés en nombre de droits de vote.

C’est un vrai succès, même si on peut regretter que la participation n’ait atteint que 42%. Les événements récents et la période peu favorable à une nouvelle élection, dont la campagne était à cheval sur la trêve des confiseurs, expliquent en partie le phénomène.

Une large part des électeurs ne s’est pas laissée aveugler par les manœuvres de la Direction qui, comme dans les régimes autoritaires, s’est arrogé (illégalement ?) le droit de désigner la moitié des candidats devant représenter les porteurs de part, pour tenter de garder une majorité soumise à ses vues.

Pour autant, la représentation des personnels actionnaires ne sera pas encore vraiment indépendante au sein de ce nouveau Conseil de Surveillance, qui sera au final composé de :

  • 8 membres élus par les porteurs de parts, dont 4 CFE-CGC
  • 4 membres désignés par les organisations syndicales représentatives à Orange
    (1 CFE-CGC, 1 CFDT, 1 CGT, 1 FO)
  • 4 membres désignés par la Direction d’Orange pour la représenter

La CFE-CGC disposera au total de 5 sièges sur 16 et sera donc la première organisation… devant la Direction.

Mettre la pensée unique en échec
et rendre leur légitime pouvoir aux personnels actionnaires

Cette élection constitue une première étape vers une démocratie réelle au sein des Conseils de Surveillance du PEG d’Orange. La CFE-CGC Orange et l’ADEAS continueront de se battre pour que le personnel détenteur de parts y dispose réellement du pouvoir qui lui revient de droit.

Nous poursuivrons notamment notre travail de décryptage de l’épargne et de l’actionnariat salariés auprès des personnels d’Orange, pour que chacun en connaisse les vrais enjeux, et se sente parfaitement légitime pour s’exprimer sur les questions qui relèvent non seulement de la gestion de notre épargne, mais aussi de la stratégie de l’entreprise dont nous sommes parties prenantes. N’hésitez pas à inviter vos collègues à s’abonner gratuitement à nos publications dédiées à l’épargne et à l’actionnariat salariés.

En tant que personnels actionnaires, nous sommes doublement concernés par la pérennité de l’entreprise et la manière dont les richesses qu’elle produit sont employées.

Nous contribuerons activement à ce que votre voix soit entendue, à ce que notre intérêt collectif soit défendu.

3 commentaires pour “Elections Cap’Orange : la CFE-CGC obtient la moitié des sièges électifs !

  1. GEOFFRAY a dit :

    ..est ce que vous êtes les successeurs de l’ancienne AFTAS ,?

    • Hélène Marcy et Serge Clément a dit :

      Bonjour,

      Non, pas du tout. Nous sommes une association totalement indépendante de la Direction d’Orange 🙂

  2. Pingback: ADEAS | Éclairage : les agences de conseil en vote